Blog

You are here: Home → 12 mai 2015
mai 12, 2015

Etat de la route 2015

Source : L’USIRF,  http://www.usirf.com/etat-de-la-route-2014-659/

Le rapport d’activités Etat de la route 2015 est paru.

Cette édition recense les grandes données chiffrées de l’industrie routière, présente les grandes thématiques telles que la mobilité, la stratégie d’innovation, les métiers de l’industrie routière et les actions de l’USIRF.

Pour accéder au rapport :

http://www.usirf.com/wp-content/uploads/USIRF_EDLR2015_bd.pdf

mai 12, 2015

Des routes plus vertes grâce aux micro-algues et les bio-bitumes

Source : publié par Florian sur le site http://www.nature-obsession.fr/mobilite/des-routes-plus-vertes-grace-aux-micro-algues-et-les-bio-bitumes.html

Les algues microscopiques jusqu’à présent employées en cosmétique, en pharmacie, dans l’alimentation ou dans les biocarburants s’invitent dorénavant sur nos routes avec les bio-bitumes.

Le raffinage des micro-algues comme alternative au pétrole connait un boom depuis quelques années. Déjà utilisées pour la fabrication de plastique ou de biocarburant, ces algues microscopiques pourraient bientôt recouvrir nos routes de bitume végétal.

C’est tout du moins l’objectif du projet Algoroute développé par des chercheurs Nantais et Orléanais et financé par la région Pays de la Loire. Ce programme met à profit les résidus de micro-algues pour produire une « phase visqueuse noire hydrophobe » dont les caractéristiques sont très proches du bitume pétrolier conventionnel.

Ce bio-bitume est lui aussi à l’état liquide au dessus de 100°C et permet, comme son homologue pétrolier, d’enrober des gravillons pour produire l’enrobé bitumeux qui tapisse les routes.

Même si les premiers tests ont montré une bonne tenue et une bonne résistance aux contraintes mécaniques, des analyses sont encore en cours pour s’assurer de la durabilité et la rentabilité du bio-bitume avant d’envisager sa production à plus grande échelle.