Blog

You are here: Home → Archives → Category → Client
sept 1, 2014

Excellente rentrée à tous et à toutes !

AGT vous souhaite une très bonne rentrée à tous !

ardoise

 

 

 

 

juin 10, 2014

La Lozère s’emploie à garantir la sécurité des usagers sur ses routes départementales

Chargé de l’entretien, de la gestion du réseau routier, le Conseil général s’emploie à garantir la sécurité des usagers sur les routes départementales de la Lozère et la fluidité des trafics en toutes saisons.

Un important réseau routier à moderniser et à entretenir

Le Conseil général de la Lozère s’emploie à faciliter la mobilité de tous en œuvrant pour la préservation et l’amélioration de ce réseau de près de 2 300 kms, composé de nombreux ouvrages d’art (ponts, tunnel, murs…).  Une organisation territoriale de proximité, s’appuyant sur 6 unités et 25 centres techniques, assure au quotidien la mise en œuvre des politiques routières définies par l’assemblée départementale.

Chantiers et travaux pour sécuriser les routes

Qui dit routes, dit conditions de circulation mais aussi sécurité des usagers.  Pour répondre à ces besoins, le Département aménage et équipe les axes pour rendre les itinéraires plus sûrs quelle que soit la saison, assure l’entretien des chaussées et des ouvrages d’art soumis au vieillissement, à l’agression du trafic et du climat, entreprend des chantiers d’envergure pour poursuivre, améliorer et compléter le maillage du territoire.

La sécurité reste la préoccupation principale aussi bien sur le terrain en terme de projets et d’exécution qu’en matière de risques naturels (glissements de terrain, chutes de pierres, etc.) avec une surveillance permanente du réseau et la mise en place d’actions préventives (protections falaises…).

Pour en savoir plus :

http://lozere.fr/la-lozere/deplacements-et-routes/rouler-en-toute-securite-grace-au-conseil-general-de-la-lozere.html

 

 

fév 24, 2014

INVITATION : 3ème édition du Club Utilisateurs AGT Collectivités

3ème édition du Club U Collectivités

Lieu : Conseil Général de l’Yonne à Auxerre

Agenda de la journée

09h00 : Accueil – Café

09h30 : Introduction

10h00 : Présentation des nouvelles fonctionnalités d’AGT Collectivités

10h45 : Intervention CG03 : ‘Le projet d’administration du Département de l’Allier’

11h45 : Présentation du nouveau site web et lancement  du forum collectivités

12h15 : Témoignages clients / échanges

13h00 : Pause déjeuner

14h30 : Atelier Benchmarking

16h00 : Ateliers au choix : RH ou main courante

16h45 : Election du Président du club utilisateurs

17h00 : Clôture de l’évènement

Lieu :

Conseil Général de l’Yonne – Hôtel du département

boulevard de la Marne – 89000 AUXERRE

jan 6, 2014

Focus sur la viabilité hivernale

fond bleu

 

Qu’est-ce-que c’est ?

En hiver, en cas de neige ou de verglas, l’état des routes se dégrade de façon plus ou moins importante. Sans l’intervention des équipes déployées par les gestionnaires de voirie, les possibilités d’emprunter le réseau seraient fortement réduites, voire impossibles. Ces interventions, regroupées sous le vocable « viabilité hivernale » visent à garantir aux usagers de la route des conditions optimales de sécurité et de mobilité. L’objectif est de trouver un point d’équilibre entre l’importance des moyens matériels et humains déployés et les inconvénients qu’entraîneraient une dégradation des conditions de circulation. Toutes les routes ne peuvent être surveillées et traitées ni de la même manière, ni dans les mêmes délais ; c’est pourquoi, les gestionnaires de réseau routier fixent des priorités d’intervention. La viabilité hivernale est également l’affaire de tous. Les citoyens doivent adopter des attitudes responsables comme différer les déplacements non obligatoires, ou bien préparer les trajets obligatoires, afin de ne pas prendre de risques ni de compliquer ou d’aggraver la situation.

D’où vient l’expression?

L’expression viabilité hivernale provient du bas latin « viabilis », « où l’on peut passer », de via « chemin, voie ». C’est « l’état d’un chemin, d’une route où l’on peut circuler » (Le « Petit Robert »).

Quand est-on en période de viabilité hivernale ?

Du 15 novembre au 15 mars, sauf exception, pour les zones en plaines, et dès octobre jusqu’en mai pour les territoires en montagne.

Qui est responsable de la viabilité hivernale?

Pour le réseau national, soit 20 000 kms de routes :

  • 12 000 km de routes non concédées sont entretenus et exploités par onze directions interdépartementales des routes (DIR) sous la responsabilité du ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie ;
  • 8 000 km de routes concédées (autoroutes payantes) sont entretenus et exploités par des sociétés concessionnaires sous contrat avec l’État.

Les routes départementales soit un tiers des routes (380 000 km) sont gérées et exploitées par les Conseils Généraux.

Les routes communales (600 000 km) sont gérées et exploitées par les communes.