Accotements : Chez Noremat, rien ne se perd, tout se transforme

You are here: Home → Blog → Actualité → Article presse → Accotements : Chez Noremat, rien ne se perd, tout se transforme
Accotements : Chez Noremat, rien ne se perd, tout se transforme

Source : Lucie Debuire / Web-Agri, http://www.web-agri.fr/machinisme-batiment/tracteur-manutention-transport/article/chez-noremat-rien-ne-se-perd-tout-se-transforme-1151-108466.html

Présente dans toute la France et dans plus de trente pays du monde, la Pme française poursuit sa course à la valorisation de la biomasse avec le groupe de fauchage Collect’ et le Valormax. Pour plus de rentabilité, de nouveaux accessoires adaptables au Vsv sont également disponibles.

Noremat a présenté un nouveau concept de porte-outil adapté au Vsv (Véhicule service viabilité) : le portil G+. C’est un système de porte-outil frontal ou latéral qui offre la possibilité de travailler au bord des routes et d’accéder à des accotements très étroits ou en contrebas sans léser le confort du conducteur. Le porte-outil peut recevoir différents accessoires : un disque de fauchage sous glissière, différentes têtes de coupe, une brosse de désherbage. « Nous voulons optimiser l’utilisation du Vsv. Il fallait donc créer de nouveaux accessoires adaptables au véhicule. Ainsi, le Vsv est davantage polyvalent, fiable et la productivité est améliorée. Le portil G+ complète le panel des outils du client pour répondre à l’objectif zéro phytos », explique Christophe Bachmann, directeur général de Noremat en précisant qu’il sera commercialisé d’ici septembre 2015.

Engagée dans la valorisation de la biomasse, la Pme française a élaboré le groupe de fauchage Collect’. Une fois fauchée, l’herbe est projetée dans un module de collecte grâce à la force centrifuge exercée par un rotor. Ensuite la vis sans fin recentre l’herbe vers le centre du module relié à une turbine d’aspiration. Celle-ci, est connectée à un caisson porté ou tracté. « Dans le cadre de la transition énergétique, la demande de valorisation de l’herbe des accotements par méthanisation ou compostage s’accroit de plus en plus. Les chantiers doivent donc se réorganiser. C’est pourquoi, Noremat a choisi de développer ce type de faucheuse », ajoute le directeur général.

Leave a Comment